Correspondances de Tanger

Lettres d'information

Les Mamelouks (XIIIe-XVIe siècle)

Les Mamelouks (XIIIe-XVIe siècle)

Julien Loiseau

L'univers historique
2014
Seuil

Une expérience du pouvoir dans l'islam médiéval

Plus de détails

300 Dh

Cet ouvrage est consacré à l’une des expériences politiques les plus originales qu’ait connue le monde islamique : le règne des Mamelouks sur l’Égypte et la Syrie entre le milieu du XIIIe siècle et le début du XVIe siècle. Le recrutement d’esclaves soldats (en arabe : mamluk) et la promotion d’affranchis dans la hiérarchie de l’État ont certes une histoire millénaire en Islam, inaugurée par les califes abbassides au IXe siècle et prolongée dans certaines provinces de l’empire ottoman jusqu’au XIXe siècle. Mais le régime qui s’est mis en place au Proche-Orient dans les années 1250 n’en était pas moins radicalement nouveau : pour la première fois, un ancien esclave soldat était élevé sur le trône avec le soutien des principaux officiers de l’armée, tous comme lui des mamelouks affranchis.
L’auteur décrit le destin singulier de ces hommes, nés le plus souvent dans la steppe turque ou dans les montagnes du Caucase, que les hasards de l’esclavage jetaient au Proche-Orient et incorporaient à une nouvelle patrie, une nouvelle identité, une nouvelle fonction sociale. Éduqués dans la foi musulmane, formés aux arts de la guerre, les Mamelouks n’avaient pas seulement vocation à servir leur maître et à défendre leur pays d’adoption : les meilleurs d’entre eux ? les plus beaux, les plus doués, les plus ambitieux ? allaient ensuite gravir les échelons de la hiérarchie militaire et, pour quelques-uns, pouvoir prétendre au trône.

FOCUS

Depuis 2010, la Librairie des Colonnes est une maison d'édition, dont les titres sont diffusés dans toutes les bonnes librairies du Maroc, au Moyen-Orient, en Europe et dans le monde entier par notre diffuseur Bookwitty-L'Oiseau Indigo

 

http://www.loiseauindigo.fr/


Retrouver notre catalogue de littérature en français et en arabe, notre monographie sur la Cinémathèque de Tanger en 4 langues, les numéros de la revue Nejma... etc